Ratio de solvabilité

Sommaire

Vous souhaitez emprunter de l'argent pour votre entreprise. L'établissement financier vous interroge à propos de votre ratio de solvabilité. De quoi s'agit-il ? Le point sur la question.

Définition du ratio de solvabilité de l'entreprise et application en cas de prêt

Aujourd'hui, les établissements financiers exigent un certain nombre de renseignements et de garanties pour juger de la solvabilité de leurs clients emprunteurs.

À l'occasion de votre demande de prêt, de nombreux documents vous seront demandés, comme par exemple :

  • les derniers bilans comptables,
  • un état détaillé des actifs immédiatement mobilisables,
  • un état détaillé des dettes exigibles à court terme,
  • des rapports comptables (quant aux fonds propres ou aux actifs immobilisés),
  • etc.

Par définition, le bilan comptable de votre entreprise donne une image précise de ce qu'elle possède en propre, des créances qu'elle détient (actifs) et de ses dettes (son passif).

Un ratio est un rapport, une fonction que l'on obtient par division et que l'on exprime en pourcentage.

Le ratio de solvabilité générale est un chiffre global qui permet d'estimer la capacité de remboursement à terme d'une entreprise. Il permet une vue globale sur le développement de l'activité de l'entreprise à la fois dans le temps et dans l'espace. Il permet d'évaluer sa rentabilité et sa solvabilité.

Il se calcule en divisant les capitaux propres par la totalité du passif.

Il peut y avoir plusieurs types de ratios de solvabilité en fonction des éléments retenus pour son calcul (dettes à court terme, actifs circulants...).

On note ainsi l'existence de ratio de « liquidité » ou de ratio d'« efficience ».

Il va de soi qu'un bon ratio de solvabilité vous donnera plus de chances d'obtenir de votre banque le crédit sollicité.

Ces chiffres objectifs participent aux règles de bonne gestion et prudence qui sont exigées des établissements financiers, professionnels du crédit.

Ratio de solvabilité exigé de la part des Établissements financiers

Suite à la crise dite des subprimes de 2008, les règles afférentes à la transparence et la gouvernance financière ont été renforcées afin de s'assurer de la stabilité des établissements bancaires dispensateurs de crédit.

Ainsi, eux-mêmes sont soumis à des exigences et à l'équilibre du ratio de solvabilité, ces règles étant fixées par la BRI (Banque des règlements internationaux) dont le siège est à Bâle en Suisse.

Un premier ratio avait déjà été créé en 1988, dit « ratio de solvabilité Bâle I » et était calculé selon la division du montant des engagements d'une banque / fonds propres.

Ce ratio a été amélioré en 2006 par des règles de calcul prenant davantage en compte la notion de risque du crédit.

Pour en savoir plus :

  • Le médiateur de crédit aide les entreprises dans leurs relations avec les organismes financiers comme les banques : qui peut en bénéficier et comment ?
  • Actif et passif en comptabilité : de quoi s'agit-il ? La réponse sur notre page.
  • Présentation, structure, analyse : qu'est-ce qu'un bilan comptable ?