Banquier

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Figure inéluctable de notre société, le banquier, aussi appelé conseiller financier, gère et fait fructifier l'argent de ses clients.

Il travaille au sein d’une entreprise privée ou publique spécialisée. Il ouvre des comptes, accorde des prêts, donne des conseils de gestion. Cet article revient sur les missions du banquier, ainsi que sur les modalités d'accès à ce métier.

 

 

Quel est le rôle du banquier ?

La mission du banquier reste bien le conseil et l’information dans une relation de confiance avec son client.

Le banquier est un incontestable partenaire financier, qui doit apporter à son client la solution la plus intéressante en fonction des besoins de celui-ci.

Le banquier est présent aux principales étapes de la vie. Pour cette raison, bien choisir son établissement financier est d’une grande importance.

Les missions du banquier sont diverses et variées :

  • accueil des clients ;
  • gestion et suivi journaliers des comptes du portefeuille client journellement ;
  • prise de contact avec les clients en cas de litige ou de problème ;
  • diffusion, auprès de la clientèle, d'informations sur les nouveaux produits susceptibles de les intéresser ;
  • négociation des taux et des aménagements de contrats ;
  • demandes de crédits ;
  • négociation des autorisations de découvert ;
  • proposition et vente des placements financiers.

Le banquier doit aussi se tenir informé de l’actualité financière et économique, prospecter de nouveaux clients et tenir sa hiérarchie avisée.

Le banquier développe et gère un type de clientèle, artisans, commerçants, professions libérales, particuliers, etc. Il assure le suivi des comptes de cette clientèle et élargit son portefeuille.

Lorsqu'il dirige une agence, le banquier doit en plus encadrer le personnel, mais aussi s’occuper du côté administratif (relations avec les fournisseurs, entretien de l'agence).

Comment devenir banquier ?

Les banques font partie des plus grands employeurs du marché privé français et recrutent des milliers de nouveaux collaborateurs tous les ans, offrant des possibilités de carrière variées.

Pour être commercial en agence bancaire ou gestionnaire de clientèle, un niveau Bac + 2 ou Bac + 3 est requis. Les banques offrent également de nombreuses possibilités de stages et d’alternances.

Pour avoir la possibilité de travailler pour les banques de détail ou les banques de financement et d’investissement, il faut envisager des formations de niveaux Bac + 5 et Bac + 6.

Quelles sont les possibilités d'évolution de carrière pour un banquier ?

Après 5 à 10 ans d’expérience en agence bancaire, l’employé de banque peut évoluer vers des métiers plus spécialisés (assurance, immobilier, matières premières, placements boursiers, etc).

Il est également possible de se tourner vers la gestion de patrimoine pour conseiller des clients plus fortunés, le métier de chargé de clientèle de professionnels auprès de très petites entreprises ou le management, au poste de directeur d’agence.

Quel est le salaire du banquier ?

La rémunération d’un employé de banque est calculée sur deux parties, une partie fixe et une partie variable.

La rémunération fixe dépend de l’expérience. On peut y ajouter le 13ème mois ou la prime de fin d’année.

La partie variable du salaire est liée aux ventes individuelles ou collectives d’une agence bancaire. Elle peut représenter de 5 % à 20 % du salaire fixe du commercial en banque de détail.

Le banquier dispose de différents avantages sociaux à ne pas négliger, comme les cotisations retraites, la prévoyance ou la mutuelle de groupe.

Les banques proposent des solutions d’épargne salariale (PEE, PER) aux employés pour y placer leurs participations et intéressements.

Les banques sont particulièrement généreuses en ce qui concerne les congés payés et les RTT.

Ces pros peuvent vous aider