Banque centrale européenne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2021

Sommaire

La banque centrale européenne (BCE) est la banque supranationale des États membres de la zone euro.

La BCE s'occupe principalement de mener la politique monétaire de la zone euro pour maîtriser l'inflation.

Présentation de la Banque centrale européenne

La banque centrale européenne est créée le 1er janvier 1999, en même temps que l'euro, à Francfort (Allemagne).

Son président est Mario Draghi, depuis le 1er novembre 2011.

Il s'agit de la banque supranationale des États membres de la zone euro, qui compte 19 pays.

Son rôle est de mener la politique monétaire de la zone euro et sa mission principale est de maîtriser l'inflation.

Elle est caractérisée par son indépendance, puisqu'aucun gouvernement de la zone euro ne peut influencer ses décisions.

Banque centrale européenne et système bancaire européen

Les banques commerciales sont appelées « banques de second rang » par opposition aux banques centrales.

Chaque banque commerciale est reliée à la banque centrale de son pays d'origine.

Ainsi, les banques commerciales françaises sont reliées à la Banque de France, les banques commerciales allemandes sont reliées à la Bundesbank en Allemagne, etc.

Chaque banque centrale des pays de la zone euro est reliée à la Banque centrale européenne (BCE).

L'ensemble des banques centrales des États membres de la zone euro et la BCE forment l'Euro Système.

Politique monétaire de la Banque centrale européenne

Définition de la politique monétaire

La Banque centrale européenne est en charge de mener la politique monétaire de la zone euro, c'est-à-dire qu'elle décide de la quantité d'euros qui circulent.

La masse monétaire doit toujours être en adéquation avec les besoins des agents économiques (ménages, entreprises, États). Si la quantité de monnaie est trop faible, cela risque de freiner les échanges. À l'inverse, si la quantité de monnaie est trop importante, cela peut favoriser l'inflation.

Pour agir sur la masse monétaire, la banque centrale européenne influence la création monétaire.

Pour ce faire, la banque centrale européenne dispose de deux principaux outils, les réserves obligatoires et les taux directeurs.

Réserves obligatoires

Les réserves obligatoires sont des réserves que les banques commerciales doivent détenir auprès de leur banque centrale nationale. C'est la BCE qui décide du taux de réserve obligatoire.

Plus le taux de réserve obligatoire augmente, plus la création monétaire est freinée.

Taux directeurs

L'outil le plus utilisé par la banque centrale européenne est celui des taux directeurs. Sur le marché interbancaire, la BCE prête des fonds aux banques commerciales qui ont des besoins de financement à un taux d'intérêt appelé le taux directeur. Elle assume alors son rôle de prêteur en dernier ressort.

Si les taux directeurs de la BCE augmentent, les banques commerciales répercutent cette hausse sur les taux d'intérêts qu'elles pratiquent pour leurs clients et cela freine la distribution de crédits donc la création monétaire.

Inversement, si les taux directeurs sont faibles, cela incite les banques commerciales à baisser leurs taux d'intérêts pour leurs clients, qui sont alors plus enclins à demander des crédits, ce qui favorise la création monétaire.

Autres missions de la Banque centrale européenne

Outre la politique monétaire et donc la maîtrise de l'inflation, la Banque centrale européenne doit assurer d'autres missions.

Elle doit définir et mener à bien la politique de change de l'euro, notamment gérer les réserves de change sur le marché des changes.

Enfin, elle doit s'assurer de la stabilité du système financier de la zone euro.

Ces pros peuvent vous aider