Syndication en finance

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La syndication financière désigne le regroupement de plusieurs partenaires, généralement des banques, afin de réaliser une opération financière.

L'ensemble de ces établissements financiers est appelé « syndicat ». Les opérations de syndication financières concernent surtout la délivrance des crédits et les émissions obligataires.

Syndication en finance : principe

La syndication est un levier essentiel du développement économique, car elle permet de lever les masses de capitaux nécessaires pour financer les grands projets publics et privés, venir en aide aux pays en faillite (Grèce, etc), lancer des opérations de fusion-acquisition, etc.

On parle de syndication lorsque plusieurs établissements financiers se regroupent pour assurer le placement d'un emprunt obligataire auprès d'investisseurs ou se répartir un prêt bancaire afin de diminuer leur exposition au risque. On parle alors de crédit syndiqué.

Syndication financière : le crédit syndiqué

Une syndication regroupe plusieurs établissements financiers. Ceux-ci s’accordent sur la nomination d’un « chef de file », qui arrange l’opération et gère la syndication du prêt.

Le chef de file, qui est rémunéré pour cette tache, peut éventuellement assumer l'intégralité du crédit (prise ferme), qu'il syndique dans un deuxième temps. Si c’est le cas, il cède une partie de prêt aux autres banques du syndicat.

Deux types de banques dans un syndicat

On distingue deux types de banques à l’intérieur du syndicat, le chefs de file et les banques dites « junior ».

Chef de file

Le chef de file regroupe les membres « seniors » du syndicat.

Ce chef de file (qui peut aussi prendre la forme d’un pool bancaire) détermine les conditions du prêt.

Il structure ensuite le syndicat en tranches (A, B, C, etc)  et négocie le niveau des commissions.

Banques « juniors »

Sélectionnées par le chef de file, elles participent à l’opération sans en fixer les caractéristiques.

Deux types de crédits syndiqués

Full commitment

Dans ce type de crédit, le chef de file s’engage à fournir à l’entreprise les capitaux dont elle a besoin, puis sous-traite une partie du financement aux autres membres du syndicat afin de limiter son exposition financière.

Best effort

Dans ce cas, le montant du prêt est fonction des engagements que les banques sont prêtes à prendre dans le cadre d’une opération de financement.

Le montant définitif du prêt accordé est donc fixé a posteriori.

Syndication en finance et syndication obligataire

Quand une société souhaite se financer directement sur le marché en émettant des obligations, elle fait appel à un chef de file, qui prend en charge l’organisation de cet appel de fonds.

C’est ce chef de file qui, en accord avec l’entreprise, arrête les principales conditions de l’émission (nominal, durée, taux, etc). Il se charge de la préparation et de l’exécution de l’émission.

En pratique, cela signifie qu'il syndique les banques chargées du placement de l’émission.

Il organise aussi un roadshow pour assurer le succès de l’opération. Si les investisseurs sont réticents, le taux actuariel de l’émission peut éventuellement être ajusté à la hausse à l’issue de cette tournée.

Le chef de file est également chargé de collecter les demandes de souscriptions que les banques syndiquées ont collecté auprès de leurs clients (sociétés de gestion, sociétés d’assurance, fonds de pension, etc).

Il procède aux allocations de titres aux banques syndiquées contre règlement et rapatrie le produit de l’émission à l’entreprise émettrice.