Sommaire

Un crédit spot est un financement à court terme destiné à régler les problèmes de trésorerie ponctuels des entreprises.

Il est octroyé sur des périodes très courtes pouvant aller de 15 jours à 3 mois.

Le taux du crédit est égal au taux de refinancement de la banque auquel s'ajoute une marge négociée en fonction de différents facteurs : montant, durée, etc.

Crédit spot : principe et avantages

Ce crédit est destiné à financer un besoin financier ponctuel dans le cycle d’exploitation d’une entreprise. Il permet de remédier à des problèmes de trésorerie d'une durée de quelques heures à quelques mois. Il s’adresse à l’ensemble des entreprises, mais aussi aux groupements d’intérêts économiques (GIE).

Pour une entreprise le crédit spot présente 4 avantages majeurs : sa flexibilité, la rapidité de déblocage des fonds, ses modalités (taux) révisables en continu, son faible coût.

Mécanisme du crédit spot

Généralement, le crédit spot est accordé sous la forme d’une avance de fonds. L'entreprise émet un billet financier ou procède à un tirage auprès de sa banque. Cette dernière verse sans attendre l'argent sur le compte de l'entreprise afin que celle-ci puisse l'utiliser rapidement.

En pratique, le crédit spot se résume à un découvert matérialisé par un billet financier dont l'escompte (avance de fonds à un client sous déduction d'un agio et de commissions) est porté au crédit de l’entreprise.

Le crédit spot s’effectue le plus souvent par tirage de billets à ordre successifs : à chaque émission d’un billet, la banque avance les fonds correspondants en créditant le compte de l’entreprise émettrice.

Crédit spot et conditions financières

Le taux du crédit spot comme sa durée sont négociables en fonction de la qualité et de la relation d’une entreprise avec sa banque.

Généralement l’autorisation du crédit spot court sur 12 mois renouvelables et l’encours minimal est élevé, de l’ordre du million d’euros.

Dans la majorité des cas, le remboursement s'effectue entre 1 et 10 jours après la signature du prêt.

Le taux du crédit est égal au taux de refinancement de la banque (marché monétaire) auquel s'ajoute une marge qui s’étage entre 0,10 % et 1,30 % (sur un an), selon la qualité de signature de l’entreprise.

Ces pros peuvent vous aider