Prêt d'honneur

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Le prêt d’honneur est un prêt personnel à taux zéro, attribué par différents réseaux.

Il est destiné aux créateurs d’entreprise ne disposant pas d’apport suffisant pour financer la création (ou la reprise) de leur entreprise. 



Ces taux permettent d’obtenir un effet de levier, chaque euro obtenu à ce titre permettant de lever 6 à 7 € complémentaires auprès des banques.

Comment et pourquoi recourir à un prêt d'honneur ? Toutes les réponses maintenant.

Prêt d’honneur : finalité et obtention

Un prêt d’honneur est un prêt sans intérêts ni garanties accordé à un créateur d’entreprise sur une période généralement comprise entre 2 et 5 ans. Un différé de remboursement de 1 an est parfois accordé.

Peuvent en bénéficier les porteurs d'un projet de création ou de reprise d'entreprise ainsi que les dirigeants d'entreprises de moins de 3 ans. 


Les critères de recevabilité varient d'un organisme à l'autre. Dans tous les cas, le prêt n’est pas octroyé à l’entreprise, mais à son manager. Celui-ci doit donc utiliser cette somme pour renforcer ses fonds propres. Le montant maximal du prêt varie de 2 000 à 50 000 € (parfois plus pour des projets innovants).

Certains réseaux préfèrent financer les projets permettant la réinsertion économique des personnes en difficulté, d’autres la création d’entreprise en milieu rural ou encore les projets à contenu technologique, etc.

Les principaux réseaux distribuant des prêts d’honneur sont :

  • Initiative France : ce réseau associatif de financement des créateurs et des repreneurs d'entreprise est présent sur tout le territoire à travers des centaines de plateformes locales. Le prêt peut atteindre jusqu'à 50 000 € selon les plateformes et les régions dans lesquelles elles sont implantées.
  • Réseau Entreprendre : ce réseau social privé existe depuis plus de 30 ans. Il octroie des sommes plus importantes que les autres associations (jusqu'à 100 000 € pour les projets innovants). Les conditions d'éligibilité sont relativement précises. Le projet de création d'entreprise doit notamment entraîner la création d’au moins 6 emplois à 3 ans, et son besoin de financement correspondre à celui d'une future PME.
  • L'ADIE (association pour le droit à l'initiative économique) privilégie les projets destinés à permettre la réinsertion économique des personnes en difficulté. Le montant des prêts est variable.

Utilité du prêt d’honneur

En pratique, le prêt d’honneur vise à financer une partie des besoins relatifs à une création d'entreprise, à savoir :

Le prêt d'honneur a une autre vertu : il permet de créer un effet de levier. En effet, disposant de fonds propres, le créateur peut solliciter plus facilement une banque afin d'obtenir un prêt complémentaire. On estime que pour 1 € de prêt d’honneur, les banques acceptent de prêter 6 à 7 € complémentaires.

L'octroi d'un prêt supplémentaire n'est pas une condition d'éligibilité au prêt d'honneur, mais un cumul de prêts est souvent observé.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Prêts non-bancaires pour les pros

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider