Système financier

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le système financier est constitué par l'ensemble des institutions et mécanismes destinés à mettre en relation les agents économiques dont les ressources sont excédentaires et ceux dont les ressources sont insuffisantes. 

Ce système fédère différents acteurs, dont des institutions financières (banques, etc.) les marchés financiers ainsi que des systèmes de compensation et de règlement sur lesquels les investisseurs finalisent leurs transactions.

Le système financier concourt à l'accroissement de la capacité productive de l'économie.

Faisons le point sur les rôle du système financier, ses principaux acteurs et son organisation.

Rôle du système financier

Contrairement au secteur réel constitué par les gouvernements, les entreprises non financières, les particuliers, etc., le système financier regroupe principalement les institutions financières et les marchés boursiers.

Ce système a pour but de mettre en relation l’offre (épargne) et la demande (investissement) de capitaux. Il aide les investisseurs à adjuger un prix proportionnel au risque prix en achetant un actif.

Dans A functional perspective of financial intermediation, l’économiste américain Robert C. Merton, fixe six fonctions au système financier :

  • fournir et gérer les moyens de paiement ;
  • collecter l'épargne afin de financer des projets d'investissement de grande taille et non divisibles ;
  • transférer au mieux les ressources économiques à travers l'espace et le temps ;
  • fournir des instruments de gestion des risques ;
  • produire des informations influant sur les décisions économiques et financières ;
  • mettre en place des mécanismes incitatifs permettant de réduire les conflits liés aux asymétries d'information.

Système financier : principaux acteurs

Qu’il s’agisse d’épargner, d’emprunter, d’investir ou d’acheter et de vendre au moyen de cartes de crédit, de chèques ou de monnaie électronique, la majorité des activités commerciales sont menées via le système financier.

Il est constitué par un ensemble d'établissements financiers échangeant des fonds de façon directe (crédit commercial, opérations de gré à gré, etc.) ou indirecte à travers des places de marché (Bourse).

Parmi les principaux acteurs du système financier figurent les banques centrales, les banques commerciales et d’investissement, les compagnies d'assurance, les courtiers, les bourses, les traders, les plateformes de négociation, les chambres de compensation, etc.

Tous ces acteurs interviennent en respectant des réglementations fixés par les autorités de régulation, dont le Système européen de surveillance financière (SESF) au niveau communautaire. En France, ce sont l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ex-ACP, devenue ACPR aux termes de la loi n° 2013-672 du 26 juillet 2013) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui veillent à ce que la transparence des marchés soit respectée par ces intervenants.

Organisation du système financier

L’objectif du système financier est de permettre aux agents économiques d’échanger rapidement leurs capitaux en toute sécurité et avec des coûts de transaction aussi réduits que possibles.

Ces échanges sont pour la plupart réalisés sur les marchés financiers où de nombreux types d’actifs sont échangés : obligations, actions, devises, options, matières premières, parts de fonds d’investissements, etc.

Ces actifs sont négociés sur trois marchés principaux :

  • le marché de taux où les États et les entreprises se financent en vendant aux investisseurs des titres de dette (obligations) garantissant des paiements périodiques (coupons) durant une durée déterminée ;
  • les marché d’actions où les entreprises proposent aux investisseurs d’acquérir une partie de leur capital en contrepartie d’un droit sur la gouvernance, les revenus (dividendes) et les actifs de l’entreprise ;
  • le marché des changes où s’effectue la conversion des devises à partir de la détermination des taux de change, c’est-à-dire de la valeur d’une monnaie par rapport à une autre.