/ / /

Problèmes avec la banque

/

Autorisation de découvert

Autorisation de découvert

Sommaire HAUT

L'autorisation de découvert

À jour en Avril 2018

Écrit par les experts Ooreka

L'autorisation de découvert n'est jamais automatique. Toutefois une banque peut accepter qu'un compte fonctionne à découvert.

Un découvert autorisé est souvent accordé pour une durée d'un an renouvelable, les modalités de remboursement du passif (agios) étant précisées dans la convention de compte signée avec la banque.

 

 

Autorisation de découvert autorisé : fonctionnement

Les usagers disposant d'un emploi stable et dont le salaire est domicilié dans la banque peuvent bénéficier d'une autorisation de découvert contractuel.

Cette autorisation et son montant ne sont pas automatiques. Ils doivent être demandés soit :

  • lors de la signature de la convention de compte ;
  • par courrier adressé à l'agence auprès de laquelle le compte bancaire est ouvert.

L'autorisation de découvert peut être ponctuelle (valable jusqu'à une date précise et fixée à l'avance) ou être octroyée pour une durée indéterminée (jusqu'à révision ou résiliation).

Ce type de découvert n'est soumis à aucun formalisme particulier.

Modification ou suppression du découvert autorisé

L'autorisation de découvert peut être modifiée à tout moment par le client ou par la banque qui doit néanmoins respecter ses engagements écrits et ne pas porter un préjudice important ni disproportionné à son client si elle la supprime.

En cas de suppression du découvert autorisé, l'usager est en droit demander un rééchelonnement du passif sur 2 ans (art. 1244-1 du Code civil et L313-12 du Code de la consommation).

La loi Lagarde (2010) distingue 3 types de découverts en fonction de leur durée : moins d'un mois (type 1), entre un et trois mois (type 2), plus de trois mois (type 3).

La situation de découvert effectif ne peut être autorisée qu'à concurrence de 3 mois maximum. Pour rester dans les clous, le compte bancaire doit être créditeur au moins une journée entière durant ce laps de temps. Si ce n'est pas le cas, et au-delà de 3 mois, la banque doit exiger le remboursement immédiat des sommes au débit. Sinon, elle peut proposer à l'usager la souscription d'un crédit à la consommation, quand sa situation le permet. Cette offre de prêt est valable durant 30 jours

Découvert autorisé : calcul des agios

En cas d'utilisation de découvert, la banque peut prélever des sommes rémunérant l'avance qu'elle fait à son client. Il s'agit des agios. Ils comprennent des intérêts débiteurs portant sur les capitaux effectivement prêtés, des frais divers et des commissions.

Le montant du taux annuel effectif global (TAEG) des ces agios doit être fixé avant l'utilisation du découvert pour que le titulaire du compte puisse en évaluer leur coût et s'assurer qu'il ne pas dépasse celui de l'usure. Les relevés de compte doivent indiquer ce TAEG.

C'est la date de valeur (celle à laquelle une opération est enregistrée en compte) qui sert de fait générateur au calcul des agios.

Ces agios peuvent être calculés de 2 façons :

  • Agios forfaitaires : beaucoup de banques facturent un minimum forfaitaire pour toute situation de découvert quel que soient son montant et sa durée.
  • Agios proportionnels : ils sont calculés en fonction de la durée et du montant moyen de l'utilisation de découvert rapportés au TAEG (taux annuel effectif global). Le montant des agios correspond au cumul des montants des déficits multipliés par le TAEG que l'on divise ensuite par 365 jours.

Lorsqu'ils leur sont supérieurs, les agios proportionnels se substituent aux agios forfaitaires.

Frais pour dépassement de découvert autorisé

En cas de dépassement du plafond de découvert autorisé, la banque peut accepter les paiements se présentant ou les rejeter en appliquant des frais spécifiques au titre de cet incident de paiement.

Cette facturation prend généralement la forme d'agios proportionnels calculés sur les sommes en dépassement. Ces agios sont calculés à un TAEG supérieur à celui s'appliquant au découvert autorisé.

Bon à savoir : le montant de ce TAEG XXL doit être communiqué avant tout enregistrement d'opération en dépassement de découvert autorisé et il ne peut jamais dépasser le taux de l'usure.

Des frais de forçage et autres commissions d'intervention peuvent aussi être appliquées en sus.

Leur montant dépend de la situation financière du client : ils sont plafonnés à 4 € / opération avec un plafond de 20 € / mois si la situation du client est réputée « fragile » ; et à 8 € / opération dans la limite de 80 € / mois si son profil est jugé « classique ».

Bon à savoir : un découvert significatif, peut mener au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Pour en arriver là, il faut que le compte soit resté plus de 90 jours dans le rouge ou avoir multiplié des « incidents de paiement caractérisés ». 

Comme son nom l'indique, l'inscription au Fichier central des chèques (FCC) ne peut se produire qu'en cas de rejet d'un chèque bancaire.

Comparez les banques et trouvez celle correspondant à vos attentes.

Comparer les banques

Pour aller plus loin


Vous cherchez une banque ?

Arrêtez de vous ruiner en frais bancaires !

Comparez et choisissez la meilleure offre.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides