Compte joint

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2018

Sommaire

  • Compte joint : fonctionnement
  • Trois types de compte joint

Un compte joint est un compte bancaire ouvert au nom de deux personnes (ou plus), liées ou non par un lien de parenté.

Son usage est pratique pour le règlement des dépenses courantes : factures, loyer, etc.

En France, plus de 80 % des couples avec deux enfants possèdent un compte joint, ce qui ne les empêche pas forcément de détenir parallèlement un compte individuel.

 

 

Compte joint : fonctionnement

Le compte joint est accessible à tous, mariés, pacsés ou concubins. Son usage est fréquent pour régler les dépenses courantes ou, par exemple, dans le cas d’un crédit immobilier souscrit par des co-emprunteurs.

L'ouverture du compte joint se déroule suivant les mêmes règles que celles valables pour un compte individuel avec la signature d’une convention de compte.

Les futurs co-titulaires doivent être présents lors de l’ouverture et fournir une adresse commune pour la réception des courriers bancaire.

Chacun des co-titulaires peut déposer ou retirer des fonds avec les différents moyens de moyens de paiement attachés au compte, exception faite des cartes bancaires, dont l’usage est personnel.

Trois types de compte joint

Lorsqu'un couple ouvre un compte joint auprès d'une banque, il a le choix entre trois formules dont les conséquences doivent être pesées.

Compte intitulé « Monsieur ou Madame »

Si le compte est ouvert au nom de « Monsieur ou Madame », les relevés de compte, les courriers, les chéquiers portent les noms des deux co-titulaires ; ceux-ci sont censés être en accord quel que soit le type d’opération :

Compte intitulé « Monsieur et Madame »

Si le compte a été ouvert sous l'intitulé « Monsieur et Madame », la règle du jeu change : toute opération bancaire nécessite la signature des deux co-titulaires et donc leur autorisation réciproque.

Compte intitulé « Monsieur et/ou Madame »

Si le compte est intitulé « Monsieur et/ou Madame », un certain nombre d’opérations peuvent être réalisées avec une seule signature. D’autres actes nécessitent les deux paraphes. La liste des opérations mono ou bi-signatures est arrêtée lors de l'ouverture du compte joint. Cette formule garantit à la fois une certaine souplesse et un bon niveau de sécurité.

Chacun des co-titulaires peut disposer d’un chéquier et d’une carte bancaire, une réduction (ou la gratuité) étant souvent accordée pour la seconde carte.

Aussi dans la rubrique :

Ouvrir

Sommaire