Livret en ligne

Écrit par les experts Ooreka

Un livret garantit la rémunération des dépôts d'un épargnant selon un taux de rémunération déterminé à l'avance et pour une période donnée.

La souscription d'un livret en ligne, en plus d'une gestion 24h/24 depuis son ordinateur ou via une application téléchargée sur son smartphone, offre souvent des taux plus attractifs qu'en passant par une banque traditionnelle.

Deux types de livrets en ligne 

Un livret en ligne garantit la rémunération des dépôts grâce à un taux fixe. Il peut s'agir d'un livret réglementé (taux fixé par l'État) ou d'un livret non réglementé (taux fixé par une banque) :

  • livrets réglementés : le taux de ces livrets est fixé par l'État (par exemple 0,75 % sur le livret A). La rémunération n'est pas fiscalisée et, comme avec le livret A, elle échappe aux prélèvements sociaux (15,5 %, mais 17,2 % à partir du 1er janvier 2018) ;
  • livrets non réglementés : commercialisés par les banques en ligne, ils sont fiscalisés et assujettis aux prélèvements sociaux.

Si ces deux types de livrets peuvent être souscrits auprès des banques en ligne, ce sont surtout sur les livrets non réglementés que ces dernières ont mis l'accent.

Bon à savoir : la domiciliation bancaire auprès de la banque où le livret en ligne est ouvert n'est pas obligatoire.

Souscription des livrets en ligne

Les livrets en ligne peuvent être souscrits avec des formalités limitées. Dans la plupart des cas, il s'agit de :

  • remplir un e-formulaire ;
  • procéder à un premier versement initial (10 euros au minimum) ;
  • scanner ou photographier certains justificatifs : copie d'un justificatif d'identité (carte d'identité, permis de conduire, livret de famille, passeport en cours de validité), justificatif de domicile (ou attestation d'hébergement) et RIB d'un compte chèque français ;
  • une signature électronique permet au client de valider sa demande.

Une fois le dossier validé, le livret est ouvert. Le souscripteur reçoit par courrier simple un mot de passe lui permettant de gérer son épargne à distance. Il peut alors procéder à des virements ou des retraits 24h/24h à l'aide d'un ordinateur ou d'une application téléchargée sur une tablette ou un smartphone à condition de disposer d'un forfait data.

À noter : certains établissements donnent la possibilité à leurs clients de renvoyer les éléments du dossier par voie postale, mais la plupart jouent la carte du 100 % numérique.

Taux des livrets en ligne

Contrairement au livret A, dont le taux de rémunération est fixé par l'État, celui des livrets en ligne est librement déterminé par leur promoteur. Il peut être modifié à tout moment. 

Le plafond de dépôt peut aller à plusieurs millions d'euros alors que celui du livret A est limité 22.950 euros (depuis le 1er janvier 2013). L'argent est disponible à tout moment et le capital garanti.

À des fins promotionnelles, le taux de rémunération de ces livrets est périodiquement dopé durant quelques mois afin d'attirer de nouveaux souscripteurs. Puis, il retombe au niveau usuel.

Exemple : à la rentrée 2017, les taux « réguliers » vont de 0,10 % à 1 %. Durant les périodes de promotion, le taux d'appel peut aller jusqu'à 3 % durant 1 à 3 mois. Une rémunération proche de 1 % peut aussi être offerte pendant un an.

Bon à savoir : une astuce peut consister à placer son argent sur un super livret aussi longtemps que l'on profite de ce taux bonifié ; puis à récupérer sa mise quand on retombe au taux usuel. En effet, l'argent placé sur un super livret bancaire est disponible à tout moment et n'est soumis à aucun frais d'entrée, de sortie ou de gestion. Afin de limiter ce comportement opportuniste, certaines banques appliquent toutefois des restrictions (par exemple 12 mois de détention avant d'empocher le « bonus »).

Calcul de la rémunération des livrets en ligne

Dans tous les cas de figure, les taux des super livrets sont bruts, c'est-à-dire avant prélèvements sociaux et fiscalité.  

Dans la plupart des cas, les intérêts sont calculés par quinzaines. Il faut donc tenir compte des dates de valeur auxquelles retraits et versements sont comptabilisés. Ainsi, un versement aura pour date de valeur le 1er jour de la quinzaine suivante.

Exemple : un versement effectué le 10 du mois ne portera intérêt que le 16.

À l'inverse, avec un retrait, la date de valeur s'appliquera dernier jour de la quinzaine précédente.

Exemple : un retrait effectué le 10 aura pour date de valeur le 30 ou le 31.

Les intérêts des livrets peuvent aussi être calculés au jour le jour. La date de valeur correspond alors à celui de la date d'opération pour les versements ou les retraits d'espèces.

Bon à savoir : pour un épargnant, cette dernière méthode est plus avantageuse que celle des quinzaines. Il est donc conseillé de se renseigner avant de souscrire.


Pour aller plus loin


Vous cherchez une banque ?

Arrêtez de vous ruiner en frais bancaires !

Comparez et choisissez la meilleure offre.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides