RIB

À jour en Avril 2018

Écrit par les experts Ooreka

Le Relevé d'identité bancaire (RIB) est un document remis au titulaire d'un compte par la banque auprès de laquelle il élit domicile.

Le RIB comprend un certain nombre de renseignements permettant d'authentifier la domiciliation bancaire du porteur sans risque d'erreur.

Il est notamment utile pour recevoir des virements, ou régler des factures par avis de prélèvement, titre interbancaire de paiement, etc.

 

 

RIB : définition et utilisation

Le RIB est un document contenant l'identité du titulaire d'un compte-chèques ainsi que ses coordonnées bancaires. C'est un sésame nécessaire à la réalisation de nombreuses transactions courantes : prélèvements, virement d'un salaire, paiement d'une facture par prélèvement SEPA (Single euro payments area) ou encore par titre interbancaire de paiement (TIP).

Rappel : le TIP est une autorisation de prélèvement sur un compte bancaire ou postal accordée ponctuellement par un débiteur à l'un de ses créanciers.

Le RIB est une spécificité française : les organismes bancaires étrangers n'en délivrent pas.

Il est possible d'obtenir un RIB dès lors de l'ouverture d'un compte bancaire. Les banques les insèrent ensuite dans les chéquiers ou encore sur chaque relevé de compte. Il peut aussi être obtenu au guichet de l'agence de domiciliation du compte, ou auprès de certains DAB qui les impriment.

Les clients d'une e-banque en ligne peuvent demander un RIB en ligne, souvent à condition d'entrer un code à usage unique pour sécuriser l'opération.

Lecture du RIB

Pour être valable, un RIB doit contenir un certain nombre d'informations, dont la domiciliation « en clair » avec le nom de la banque et celui de la ville l'agence se trouve. Y figurent aussi des informations composées de chiffres et de lettres.

Parmi les plus importantes, on retiendra :

  • Le numéro de RIB : c'est une suite de chiffres et de lettres comprenant le code de la banque (5 chiffres), celui de l'agence (code guichet) où le compte est ouvert (5 chiffres). Suit le numéro de compte bancaire (en général à 12 chiffres). Le RIB se termine par une clé à 2 chiffres. Elle permet de vérifier la validité du compte.
  • Le numéro IBAN est l'identifiant international d'un compte. Il est composé de 27 caractères (en France). A savoir, 2 lettres situant le pays de la banque (par exemple FR pour France), 1 clé de contrôle des données (2 chiffres), puis le numéro proprement dit du RIB.
  • Le code BIC : tiré de l'anglais Bank identifier code, cet identifiant permet l'identification du titulaire du compte lors des transferts nationaux et internationaux. Ce code BIC est composé de 8 à 11 caractères.

Bon à savoir : les numéro IBAN et code BIC répondent à des normes internationales permettant d'uniformiser les procédures bancaires entre les pays.

À ces informations, certains établissements bancaires ajoutent, l'adresse du titulaire du compte, ou encore celle de la banque ainsi que son numéro de téléphone.

Bon à savoir : selon la Banque de France, l'édition de relevé d'identité bancaire en ligne est une « opération sensible », car il contient l'identité et les coordonnées bancaires d'un compte. Son utilisation et sa conservation doivent donc faire l'objet de précautions. Toutefois, même si un RIB est récupéré par un fraudeur, il ne pourra vider le compte associé puisqu'il faut rentrer un identifiant et un code personnel pour être autorisé à le mouvementer.

Comparez les banques et trouvez celle correspondant à vos attentes.

Comparer les banques

Pour aller plus loin


Vous cherchez une banque ?

Arrêtez de vous ruiner en frais bancaires !

Comparez et choisissez la meilleure offre.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides