TIP : titre interbancaire de paiement (TIP)

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2018

Sommaire

  • Titre interbancaire de paiement (TIP) : définition
  • Comment payer par TIP ?
  • Dans quels cas utiliser un TIP ?
  • Limites à l'usage du TIP

Le titre interbancaire de paiement est un moyen de paiement gratuit et très sécurisé.

Payer directement de banque à banque est le moyen de paiement le plus sûr et le plus rapide. Il existe plusieurs moyens de le faire. Si le bénéficiaire du paiement est à l'initiative du paiement, il peut l'obtenir :

  • par un titre interbancaire de paiement (TIP) pour un paiement ponctuel ;
  • par prélèvement bancaire, pour un paiement récurrent (facture d'assurance, d'électricité, de téléphone, etc.).

Si le payeur est à l'initiative du paiement, il peut le faire par virement, ponctuel ou permanent.

Titre interbancaire de paiement (TIP) : définition

Le TIP est émis par l'organisme qui veut se faire payer une facture. Aussi, le TIP est généralement joint à la facture.

Le TIP est mis en place avec le conseiller bancaire de l'organisme, car il doit respecter un certain formalisme (présentation, encre, papier) afin de permettre son traitement optique.

Le TIP comprend les mentions suivantes :

  • le nom du créancier ;
  • le nom du débiteur ;
  • les coordonnées bancaires du payeur (si elles sont connues par le créancier) ;
  • la référence de la facture ;
  • le montant à payer ;
  • un espace pour que le payeur date et signe.

Comment payer par TIP ?

Pour payer avec un TIP, il faut vérifier que ses coordonnées bancaires sont renseignées et qu'elles sont exactes.

  • Si elles le sont, il suffit de dater et signer le TIP et de le renvoyer par courrier à l'expéditeur.
  • Si les coordonnées bancaires sont absentes ou incorrectes, il faut quand même dater et signer le TIP et lui joindre un RIB avant de le retourner par courrier.

Le créancier remet ensuite le TIP à sa banque qui le présente à la vôtre. Le montant indiqué sur le TIP est alors prélevé sur votre compte.

En cas de désaccord sur le montant du TIP, il ne faut pas le renvoyer, et contester la facture auprès de son émetteur. Vous ne pouvez en aucun cas renvoyer un TIP avec un montant différent de celui qui est indiqué sur la facture.

Dans quels cas utiliser un TIP ?

Le TIP est un moyen de paiement utilisé pour régler des factures émises par des professionnels. Il est particulièrement utilisé pour régler :

  • les impôts ;
  • les factures d'eau, de gaz, d'électricité ;
  • les factures de téléphone ;
  • les loyers ;
  • etc.

Il est toutefois limité à un montant de 30 000 € pour les impôts et 50 000 € pour les autres factures.

Limites à l'usage du TIP

Même si le TIP lui-même est gratuit, il faut payer les frais postaux. Si le compte bancaire du payeur n'est pas assez crédité pour payer le TIP, l'ordre de paiement pourra être rejeté, et des frais pourront être comptés.

Le TIP ne peut pas être utilisé entre particuliers, ni pour les sommes excédant les 50 000 €.