Micro-entrepreneur : comment trouver sa banque ?

Sommaire

Les auto-entrepreneurs bénéficient d'obligations comptables largement simplifiées.

1. Ouvrir un compte dédié

Depuis le 1er janvier 2015 l'auto-entrepreneur doit ouvrir un compte dédié à son auto-entreprise. Auparavant ce n'était pas une obligation.

Un compte dédié permet de séparer votre activité d'auto-entrepreneur de vos comptes privés. Vous tracez alors plus aisément les transactions de votre activité professionnelle.

Il n'est toutefois pas obligatoire d'ouvrir un compte bancaire qualifié de « professionnel ». Vous pouvez donc tout à fait ouvrir un compte courant avec uniquement les prestations de base.

2. Éviter les frais

De nombreuses banques ne souhaiteront pas ouvrir de compte type personnel pour votre auto-entreprise pour ainsi vous ouvrir un compte professionnel. Celui-ci peut engendrer des frais souvent peu utiles à votre activité, comme la tarification de l'autorisation de découvert ou d'une carte bancaire.

Si vous ne parvenez pas à obtenir un compte personnel, demandez un compte courant « sec » :

  • Il sera sans service.
  • Vous aurez comme seul moyen de paiement un simple chéquier.
  • Si vous évitez les découverts et que vous avez un accès Internet, cette formule suffira à gérer les finances de votre auto-entreprise :
    • entrée de factures ;
    • achat de stock par virement ou par chèque ;
    • prélèvement des cotisations URSSAF et des assurances ;
    • virement des bénéfices vers votre compte personnel, etc.

Ces pros peuvent vous aider