Ouvrir un compte en Angleterre

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Ouvrir un compte en Angleterre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous partez étudier ou travailler en Angleterre ? Avant tout, vous devez ouvrir un compte bancaire, et cette démarche peut s'avérer complexe. En effet, pour trouver un logement ou un travail, vous aurez besoin d'un compte bancaire. Mais pour ouvrir un compte bancaire, vous aurez besoin d'un travail et d'un logement… Le cercle est vicieux.

Toutefois, certaines banques deviennent moins exigeantes, notamment pour les ressortissants de la zone euro. Démarchez donc plusieurs banques.

Voici quelques conseils pour ouvrir un compte en Angleterre.

1. Choisissez entre banque traditionnelle et banque en ligne

Comme dans beaucoup de pays, vous avez l'embarras du choix pour ouvrir votre compte, parmi les deux configurations suivantes. Les frais bancaires varient en fonction de la banque et des services proposés. Certaines banques proposent des « comptes passeport » valables de 6 mois à 1 an mais les frais sont généralement élevés. N'hésitez pas à comparer les offres.

Dans une banque traditionnelle

Afin de faciliter vos démarches, demandez à votre banque en France si elle dispose d'un partenariat avec une banque anglaise. Le cas échéant, ou si vous choisissez une autre banque, vous pouvez commencer les démarches avant votre départ. La finalisation de l'ouverture se fera, toutefois, toujours sur place.

Dans une une banque en ligne

Il en existe de nombreuses en Angleterre. Si vous pouvez ouvrir un compte via le site Internet de la banque depuis la France, certains documents vous seront demandés, supposant que vous disposiez déjà d'une adresse en Angleterre.

Passer par un intermédiaire

Vous pouvez faire appel à un intermédiaire pour qu'il ouvre un compte à votre place, contre rémunération. Ces cabinets peuvent être particulièrement intéressants pour les non-résidents ou les sociétés françaises qui souhaitent ouvrir un compte offshore.

2. Réunissez les pièces nécessaires à l'ouverture de votre compte en Angleterre

Pour l'ouverture de votre compte, plusieurs documents vous seront demandés :

  • une pièce d'identité (passeport ou carte d'identité) en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile en Angleterre (assurance habitation, facture de gaz ou d'électricité, contrat de location ou attestation de la personne qui vous héberge) ;
  • pour les étudiants : une lettre de votre école ;
  • une lettre de référence d'une banque française (traduite en anglais) ;
  • un contrat de travail (demandé dans la plupart des banques).

3. Utilisez votre compte anglais

  • Comme dans la plupart des pays, vous recevrez dans un premier temps une debit card (carte de débit) vous permettant de faire des retraits et des paiements avec vérification systématique du solde de votre compte.
  • La credit card (carte de crédit) pourra vous être accordée, sous réserve de justifier d'un contrat de travail et de ressources considérées par la banque comme suffisantes.
  • Un sort code accompagné de votre numéro de compte vous sera également remis. Ne soyez pas surpris que votre employeur ou votre bailleur vous demandent de leur transmettre ce sort code. Il sera utile au premier pour virer votre salaire sur votre compte et au second pour recevoir le loyer par virement.
  • Enfin, pour vos transferts internationaux, un numéro IBAN (International Bank Account Number) vous sera remis.

4. Déclarez votre compte anglais à l'administration fiscale

Les contribuables domiciliés en France doivent déclarer à l'administration fiscale les comptes « ouverts, détenus, utilisés ou clos » à l'étranger (article 1649 A du CGI). Cette nouvelle formulation, issue de la loi n° 2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude, englobe à compter du 1er janvier 2019 les comptes inactifs ou acquis suite à une donation ou à un héritage. 

Le montant des sommes détenues sur le compte ne vous sera cependant pas demandé. Retrouvez le formulaire de déclaration sur le site impots.gouv.fr. Si vous ne le faites pas, vous encourez une amende de 10 000 € par compte non déclaré.

De plus, si l’administration fiscale vous adresse un rappel pour vous contraindre à déclarer un compte détenu à l’étranger pour lequel vous n’avez pas rempli vos obligations déclaratives, vous vous exposez à une majoration de 80 % de l’impôt normalement dû. Cette majoration s’applique à l'impôt sur le revenu, l'impôt de solidarité sur la fortune et les droits de mutation à titre gratuit.