Ouvrir un compte en Allemagne

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2020

Sommaire

Ouvrir un compte en Allemagne

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous étudiez, travaillez, voyagez en Allemagne et vous souhaitez faciliter votre quotidien ? Si avoir un compte dans son lieu de résidence n'est pas une obligation, cela facilite néanmoins les opérations de la vie courante et permet d'éviter des frais d'utilisation de votre compte français à l'étranger.

Sachez, avant toute chose, que l'ouverture d'un compte en Allemagne est relativement simple. Toutefois, quelques particularités doivent être connues pour éviter des déconvenues.

Voici comment ouvrir un compte en Allemagne.

 

1. Choisissez entre banque traditionnelle et banque en ligne

Le choix de la banque dépendra des services dont vous avez besoin et des tarifs pratiqués. N'hésitez pas à comparer les services proposés, notamment ceux des banques en ligne : vérifiez les tarifs pratiqués pour des virements internationaux en ligne notamment, qui peuvent être gratuits dans certaines banques.

Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

  • Optez pour une banque traditionnelle : pour mieux comprendre le tissu bancaire allemand, sachez qu'il existe des banques privées et des caisses d'épargne (Sparkassen) appartenant aux autorités régionales. La poste allemande (Postbank) propose également des services bancaires, à des frais plus faibles que dans les banques.
  • Tournez-vous vers une banque 100 % en ligne.
  • Faites appel à un intermédiaire qui propose, contre rémunération, d'ouvrir un compte à votre place. Ces cabinets peuvent être particulièrement intéressants pour les non-résidents ou les sociétés françaises qui souhaitent ouvrir un compte en Allemagne sans avoir de justificatif de résidence.

2. Réunissez les justificatifs nécessaires à l'ouverture de votre compte en Allemagne

Deux documents sont nécessaires pour ouvrir votre compte bancaire :

  • un certificat de domicile (Anmeldung) : dans la quasi totalité des banques, il vous sera  en effet demandé à l'ouverture du compte de fournir la preuve d'une résidence en Allemagne. Vous devrez donc fournir l'Anmeldung :
    • Ce document s'obtient au service domiciliaire de la commune de résidence. Généralement, le formulaire Anmeldung est disponible sur le site Internet de la mairie.
    • Munissez-vous d'une pièce d'identité en cours de validité, d'un acte d'état civil s'il s'agit de votre premier emménagement et du formulaire rempli et signé pour finaliser votre inscription à la mairie.
    • Il vous sera remis un duplicata, indispensable à vos démarches administratives.
  • une pièce d'identité en cours de validité (passeport ou carte nationale d'identité).

Les banques pourront vous demander d'autres documents, notamment pour justifier de vos revenus.

3. Utilisez votre compte bancaire allemand

Vous avez plusieurs moyens de paiement à votre disposition :

  • La EC-Karte est le moyen de paiement le plus répandu en Allemagne. C'est une carte de débit avec demande d'autorisation systématique.
  • Au cas par cas, vous pourrez également obtenir une carte de crédit.
  • La banque vous délivre un numéro IBAN (International Banking Account Number) qui vous permet de réaliser des virements nationaux et internationaux.
Lire l'article Ooreka

4. Déclarez votre compte bancaire allemand à l'administration fiscale

Les contribuables domiciliés en France doivent déclarer à l'administration fiscale les comptes « ouverts, détenus, utilisés ou clos » à l'étranger (article 1649 A du CGI). Cette nouvelle formulation, issue de la loi n° 2018-898 du 23 octobre 2018 relative à la lutte contre la fraude, englobe, depuis le 1er janvier 2019, les comptes inactifs ou acquis suite à une donation ou à un héritage. 

Le montant des sommes détenues sur le compte ne vous sera cependant pas demandé. Retrouvez le formulaire de déclaration sur le site impots.gouv.fr. Si vous ne le faites pas, vous encourez une amende de 1 500 € par compte non déclaré.

De plus, si l’administration fiscale vous adresse un rappel pour vous contraindre à déclarer un compte détenu à l’étranger pour lequel vous n’avez pas rempli vos obligations déclaratives, vous vous exposez à une majoration de 80 % de l’impôt normalement dû. Cette majoration s’applique à l'impôt sur le revenu, l'impôt de solidarité sur la fortune et les droits de mutation à titre gratuit.

Ces pros peuvent vous aider