Remplir un chèque

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Remplir un chèque

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Bien remplir un chèque permet d'en assurer sa validité. Vous devez également connaître les conséquences des mentions portées sur le chèque afin de préserver votre sécurité bancaire. Certaines mentions sont obligatoires, d'autres sont facultatives.

Étape par étape, nous vous guidons dans le remplissage d'un chèque avec pour exemple un spécimen.

Voici comment remplir un chèque.

 

 

Zoom sur les mentions obligatoires sur un chèque

Quelques mentions sont impérativement indiquées sur le chèque :

  • le nom de l'établissement bancaire qui doit payer ;
  • la dénomination « chèque» : le moyen de paiement utilisé doit être clairement identifié ;
  • le nom du bénéficiaire (ce n'est pas interdit de ne pas le mentionner, mais il est dangereux d'émettre un chèque en blanc, pouvant ainsi être encaissé par n'importe qui) ;
  • le montant précis en chiffres et en lettres ;
  • le nom et les coordonnées bancaires de celui qui émet le chèque ;
  • la date et le lieu ;
  • la signature de l'émetteur.

L'ensemble de ces mentions sera porté sur le chéquier délivré par votre banque.

1. N'oubliez pas les règles de base pour le remplissage d'un chèque

  • Utilisez impérativement un stylo non effaçable afin de remplir votre chèque. En effet, vous limiterez les risques de falsification du montant et de l'ordre portés sur le chèque.
  • Pour toutes les parties que vous aurez à remplir, écrivez en début de chaque ligne ou case. Ne laissez pas de place en début la ligne avant le premier mot ou chiffre.
  • Tirez un trait pour compléter les parties non remplies de la ligne ou case du montant.
  • Si le chèque est rempli par une machine, vérifiez le montant en chiffres et en toutes lettres ainsi que le bénéficiaire.
  • Outre le remplissage du chèque, pensez à remplir votre talon (ou souche). Selon le chéquier, il est placé à gauche ou en haut du chèque. C'est une partie non détachable, contrairement au chèque, qui vous permettra de savoir quel était le montant, le bénéficiaire et le numéro du chèque émis. Ce sont des informations fondamentales, notamment si vous devez faire opposition.

2. Remplissez un chèque

Le montant (1) et (3)

  • en toutes lettres (1) : ne raturez pas ou ne surchargez pas le montant en lettres. Écrivez intégralement le montant en lettres tout en sachant qu'une tolérance existe pour les centimes qui peuvent être mentionnés en chiffres.
  • en chiffres (3) : inscrivez les centimes, même avec un chiffre rond.

Le bénéficiaire (2)

Vous n'êtes pas obligé de spécifier un bénéficiaire sur un chèque : cela signifie que vous faites un chèque en blanc. C'est extrêmement dangereux en cas de perte ou de vol du chèque : il peut alors être encaissé par toute personne en sa possession qui remplirait la ligne bénéficiaire avec son nom.

La date et le lieu (4)

  • Il est interdit d'antidater ou de postdater un chèque.
  • Le chèque est valable 1 an et 8 jours, la somme n'est plus encaissable passée ce délai.

La signature (5)

Vous avez déposé un modèle de signature lors de la signature de la convention de compte et elle doit donc lui être conforme : c'est en effet la seule signature que la banque connaisse et qui assure la validité de votre chèque.