Reconnaître un faux billet

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Reconnaître un faux billet

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Se retrouver avec un faux billet est rageant et pour cause ! Pas moins de 694 000 faux billets ont été retirés en 2017. La majorité des faux billets sont ceux de 50 et 20 €. Pour les détecter, vous pouvez faire appel aux sens ou encore aux détecteurs de faux billets.

Voici comment reconnaître un faux billet, avec et sans détecteur.

 

 

1. Analysez l’inscription de la valeur sur le billet

La valeur d’un billet de banque est indiquée à sa surface :

  • Prenez par exemple un billet de 5 €, chiffre qui comme vous le constatez est visible à plusieurs endroits du billet.
  • Maintenant, en regardant plus attentivement, vérifiez que le chiffre, situé en haut à gauche ou sur le haut à droite, est découpé.
  • Prenez le billet et regardez-le par transparence et observez que le chiffre se reconstitue.

2. Vérifiez le changement des couleurs par inclinaison du billet

Prenons entre les mains des billets de 50, 100, 200 et 500 € dont le chiffre apparaît en bas à droite du recto. Inclinez le billet et remarquez comme il change de couleur : sur les nouveaux billets de 5, 10, 20 et 50 €, on voit apparaître un portrait de la princesse Europe, la valeur du billet et le motif principal par effet d'hologramme.

Dans tous les autres cas, soyez persuadé que le billet est un faux !

3. Analysez le relief du billet

Une sensation de relief, voire de technicité dans l'impression (motifs, lettres, chiffres) a été volontairement mise en œuvre par la Banque centrale européenne. Sollicitez votre toucher : passez vos doigts sur le billet :

  • Si vous avez une sensation de surface lisse, le billet est faux.
  • Si vous sentez un relief, le billet est certainement un vrai.

4. Vérifiez la présence du filigrane

Lorsque des informations sont inscrites sur un support et ne sont visibles que par transparence, on parle alors de filigrane.

Mettez-vous en pleine lumière et observez si vous voyez bien un motif apparaître dans la partie non imprimée, à l'extrémité du billet. Le dessin en filigrane reprend une partie du dessin imprimé sur votre billet. En fonction du montant figurant sur le billet, le dessin change.

Retenez que si le motif est dégradé, vous êtes en possession d'un billet qui est faux.

5. Vérifiez le fil de sécurité

Maintenez toujours le billet entre vos doigts et regardez-le par transparence. Remarquez la bande sombre qui coupe le billet en deux parties. C'est ce qu'on appelle le fil de sécurité sur lequel (en regardant bien !) vient s'inscrire en lettres minuscules le montant du billet.

Ce fil de sécurité incorporé au papier n’apparaît jamais de manière claire. Si tel est le cas, c'est un faux.

6. Sentez la texture du papier

La texture d'un billet est très particulière : le papier doit être ferme et craquant. Une mince couche protectrice le rendant plus résistant.

7. Reconnaître un faux billet à l'aide d'un détecteur

Il existe plusieurs moyens techniques de détecter un faux billet. Certains sont plus ou moins fiables. Avant de faire un choix, il convient d'évaluer ce qui correspond le mieux à votre besoin.

Parmi l’offre proposée sur le marché, vous trouverez :

  • Des stylos dont l'encre met en évidence le faux papier. Le coût est modique, mais l'efficacité est limitée.
  • Des détecteurs à lumière blanche permettant de vérifier les filigranes.
  • Des détecteurs à lumière UV sur lesquels vous poserez le billet pour vérifier les signes distinctifs (UV et magnétiques). Il s'agit d'une technique quasiment infaillible pour détecter les faux billets.
  • Des machines automatiques dans lesquelles vous introduirez vos billets et qui émettent un signal sonore et visuel s’il y a contrefaçon. Elles permettent une détection sûre à 100 %. Pour bien choisir votre appareil de détection, assurez-vous au préalable qu'il soit agréé par la Banque centrale européenne. Notez que certains de ces modèles peuvent être mis à jour pour les nouveaux billets.

Que faire en cas de faux billet ?

Si vous êtes en possession d'un faux billet, vous devez l'apporter à la Banque de France ou au commissariat de police.

Malheureusement, vous ne recevrez pas de billet authentique en contrepartie.